Marie Charles, Psychopraticienne, Gestalt-thérapeute, Superviseur et Formatrice

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bonjour,

Ce site a été créé pour vous permettre de me connaître et de découvrir mes activités. Il vit depuis plus de 5 années, il vous a intéressés, séduits parfois. Aujourd'hui il évolue, change, se transforme. 

Je suis psychopraticienne et Gestalt-thérapeute, Superviseur et Formatrice.

J'exerce à  Vanves (92170) pour les séances individuelles, j'anime des Groupes et des Stages. Je supervise la pratique de jeunes thérapeutes. Je forme, en libéral et en institutions, aux techniques d'accompagnement, à des outils d'écoute, à des thèmes spécifiques au travail d'écoutant. Mes formations sont toutes didactiques et expérientielles.

Le Savoir est complété par la connaissance de soi, au service du Savoir Etre pour un plus large Savoir Faire

Vous pourrez, au fil des pages :

 

Bonne visite !

 


 

Marie Charles, Psychopraticienne certifiée, Gestalt Thérapeute, Superviseur et Formatrice
E-mail : mm.charles@free.fr - Tél : 06 80 92 88 30 - Exerce à Vanves (92170)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


. Mars 2017 : Histoires en héritage
  Systémie, Psychogénéalogie et
  Transgénérationnel
 
Marie Charles - Formation Histoires en héritage. Systémie, Psychogénéalogie et Transgénérationnel

. Décembre 2016 : Mieux communiquer avec
  l'Analyse Transactionnelle


 Décembre 2016 à juilllet 2018 : Mieux communiquer avec l'Analyse Transactionnelle


. 25 au 27 novembre 2016 : Stage ponctuel
  de Gestalt thérapie

 Stage ponctuel de Gestalt thérapie animé par Marie CHARLES (27 au 30 novembre 2015)

.
2016-2017 : Séances individuelles

Séances individuelles - Adultes, couples, pré-adolescents et adolescents - Cabinet de Marie Charles

.
2016/2017 : Groupe continu fermé

 Groupe continu fermé 2015-2016 - Marie Charles


Septembre 2016

«La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents. »
M. Gandhi

 

© Crédit photo Marie CHARLES - Edito Septembre 2016

Bonjour à tous...
Je suis heureuse de vous retrouver après ce temps de silence éditorial et thérapeutique pour une année neuve de partages et de réflexions.


J'espère que ces mois ont été aussi lumineux et doux que possible, qu'ils vous ont permis un peu de repos, de détente, des rires légers et des pensées profondes, des apprentissages, des découvertes, des émerveillements multiples et variés.

© Crédit photo Marie CHARLES - Edito Septembre 2016Pour moi ce fut le grand plaisir de découvrir une autre culture, dans un lieu lointain. Le bonheur de constater et de vivre, jour après jour, la tolérance et l'acceptation naturelle des différences en tous domaines.
Ferveur intense, chants et danses ponctuaient les temps d'offrandes et de prières, les célébrations ou tout simplement le quotidien. Le sourire, ouvert et lumineux, était toujours le premier mouvement vers … nous, dans toutes nos différences : couleur de peau, langue, mode de vie, moyens, religion, vision du monde, coutumes. Le désir de la rencontre se manifestait dans les mots, les gestes, le regard. Les leurs et les nôtres bien sûr, comme une invite à l'apprivoisement mutuel. Une expérience intense de profonde tolérance.

© Crédit photo Marie CHARLES - Edito Septembre 2016

Une philosophie de vie qui repose sur la valeur du moment présent, et sur la volonté d'agir toujours dans le respect de la vie. Chiens – nombreux -, vaches, mangoustes, serpents et varans traversent les routes, et ce sont les voitures qui s'arrètent ou se détournent. Les étapes de vie se célèbrent entre familles, voisins, amis …et les visiteurs y sont conviés, accueillis. La population offre à la divinité fleurs, riz, musiques et danses, et à ses représentants le nécessaire pour survivre. Ils ont peu, et font ensemble dans la cohabitation des rituels, cérémonies, et croyances différentes et respectées.

Non ce n'est pas une image idyllique. Il y a la pauvreté, le rudimentaire. Il y a eu la guerre, il y a les insatisfactions, les malversations. Et, sans doute, dans ce choc des langues, n'avons-nous pas eu accès à certains chagrins et inquiétudes. Mais tout est nommé dans le calme et le respect, sans colère envahissante ni jugements destructeurs. Chacun cherche à vivre selon ces convictions et ses moyens, se recentre sur l'essentiel.

© Crédit photo Marie CHARLES - Edito Septembre 2016Notre été ici a été jalonné de violences, de joies et de chagrins – sportifs et autres - partagés. Incohérences et ambivalences extrèmes! Les évènements de nos vies et du Monde nous bouleversent et, nous inquiètent… déclenchent les peurs archaiques ou les rages fondamentales. A chacun de nous de trouver comment gérer au mieux pour lui-même, sans naïveté bien sûr, ni aveuglement, ni évitement, ni emballements irréfléchis.

Afin de perdurer dans notre chemin de construction il nous appartient de savourer ce qui est, de décider de regarder et de choisir de nous émerveiller du beau, pour traverser ce qui l'est moins, en toute conscience...

Tout cela est joliment dit, et je suis très consciente que ce n'est pas si simple. Ce n'est pas une pensée magique, mais un effort conscient volontaire de chaque instant, ou de quelques instants dans nos journées bien remplies !
 

© Crédit photo Marie CHARLES - Edito Septembre 2016Je nous souhaite d'apprendre à cultiver cette façon d'Etre au monde.
Qu'à chaque moment où le jugement
se manifeste en nous, nous choisissions d'ouvrir notre coeur, à nous même
et à l'autre.
Que cette bienveillance soit déjà tournée vers nous, volontairement,
puis mise au service de la rencontre de l'autre dans sa différence ou sa similarité, 

toujours pour apprendre et accueillir.

Marie CHARLES

=>Téléchargez l'édito au format

[ Retrouvez l'édito des mois précédents ]